Le confinement nous a tous plongés dans une situation jamais vécue auparavant.

Une situation où la charge émotionnelle est omniprésente, qui nous bouscule dans nos certitudes individuelles, qui affecte notre dynamique familiale et bien entendu aussi notre couple.  Et si nous en faisions une opportunité pour avancer vers plus d’épanouissement et de bien-être ?

Une situation sans précédent pour les couples

La période inédite de confinement que nous vivons met les couples à rude épreuve.

Les couples qui connaissaient déjà des tensions ou des difficultés relationnelles avant l’irruption du coronavirus dans nos vies, se sont trouvés d’un jour à l’autre obligés de vivre dans une promiscuité non souhaitée, sans véritable possibilité d’échappatoire et pour un temps indéterminé.

La dynamique familiale est, elle aussi, bouleversée par le confinement. Le télétravail à temps plein s’est invité sans préavis à la maison, les parents se sont transformés en enseignants en herbe à temps partiel – jusqu’à 4 heures par jour et par enfant en Région flamande –, les ados vivent mal la privation d’une liberté qu’ils chérissent plus que tout, le tout parfois dans quelques m2 qu’il faut réorganiser et où chacun doit pouvoir redéployer son territoire.

Même pour les couples « sans histoires », le temps n’est pas nécessairement à l’image de la météo heureusement ensoleillée.  L’ambiance lourde qui accompagne cette crise sans précédent, l’omniprésence de celle-ci dans les médias et sur les réseaux sociaux, les incertitudes qui accompagnent la sortie progressive du confinement, les inquiétudes légitimes pour notre santé ou celle de nos proches, la difficulté de faire des plans à court ou à moyen terme, sont autant de facteurs qui ne permettent pas de transformer le confinement en une nouvelle lune de miel.

Enfin, à titre individuel, cette période s’accompagne, qu’on le veuille ou non, de son lot de questionnements.  La remise en cause de ce qu’on croyait peut-être acquis ou allant de soi, n’est pas confortable : « les hommes n’acceptent le changement que dans la nécessité et ils n’acceptent la nécessité que dans la crise », disait Jean Monnet.

Une opportunité à saisir

Il y a donc dans cette crise, par-delà les difficultés et les souffrances indéniables qu’elle engendre, une opportunité, celle de redéfinir les bases sur lesquelles nous voulons être en relation avec l’autre.

Peut-être vous êtes-vous posé des questions sur votre relation de couple ces dernières semaines.  Peut-être cette crise à laquelle le temps semble être suspendu, a-t-elle mis en lumière des éléments neufs dans votre relation ou dans vos priorités.  Est-ce comme cela que je veux continuer à être en relation avec mon conjoint ? Est-ce qu’il n’est pas temps de faire le point et voir ce que nous voulons faire de notre couple dans les prochaines années ?  Pour davantage d’épanouissement et de bien-être pour chacun de nous.

Notre accompagnement « Faire le point »

Si c’est le cas, nous vous invitons à découvrir notre accompagnement en 2 séances « Faire le point » qui vous aide à dresser un état des lieux de votre couple sur toutes les composantes de celui-ci.  Pour décider ensuite ce que vous allez mettre en œuvre, concrètement.

Cet accompagnement, comme nos autres accompagnements, est précédé d’une séance Découverte gratuite sans engagement pour nous permettre de faire connaissance et de voir comment nous pouvons vous aider.

Vous croyez que c’est le moment d’avancer ?  Contactez-nous, nous sommes à votre disposition.

 

Valérie Claeys & Yves Dinsart

Ensemble, nous accompagnons les couples en difficulté